Afrique-Monde. La Charte de Kurukan Fuga de 1236, mémoire et avenir de l’Etat de droit africain

Escrito por mi apreciado Tutor, este Post nos ilustra sobre la Carta de Kurukan, antiguo documento oral de los pueblos del Africa donde también se habló de paz y derechos humanos. Sin pérdidas!

JFAKiBLOG [par j.f. akandji-kombé]

Assemblée_constitutive_de_l'empire_du_Mandé_(détail_2)Je remercie l’ami très cher qui a mis entre mes mains un document aussi considérable que la Charte de Kurukan Fuga, dite aussi Charte du Mandé.

Cette Charte est au fondement de l’Empire du Mali, édictée par Soundjata en 1236 après l’éclatante victoire de Kirina, prélude de la conquête de l’Empire.

Elle ne fut pas écrite mais, comme cela convient à une société de tradition orale, transmise de génération en génération par les Griots Mandingues.

On doit sa reconstitution écrite, réalisée en 1998, à une heureuse initiative conjointe du Centre d’études linguistiques historiques et de tradition orale (CELTHO) de Niamey (Guinée) et d’une ONG suisse (Inter-Média Consultants). Cela fut fait à l’occasion d’un séminaire régional sur la collecte et la conservation de la tradition orale qui se tenait dans la localité de Kankan (Guinée), et à la faveur d’une veillée où les Griots “Djeli” de l’espace Mandingue réunis entreprirent de chanter la gloire de Soundjata administrateur…

Ver la entrada original 1.667 palabras más

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s